You are here: Kinesiology clinic > Services provided > Health and wellness

Santé et mieux-être

Vous êtes préoccupé(e)s par votre santé ou votre forme physique? Vous cherchez des solutions sans avoir à investir dans l’accès à un centre de conditionnement physique?

Nous vous aiderons à identifier des stratégies positives pour adopter de meilleures habitudes de vie afin d’améliorer votre santé ou de prévenir certaines maladies. En consultant nos kinésiologues, vous bénéficierez de conseils pour mieux intégrer l’activité physique au quotidien et pour persévérer dans votre pratique régulière.

Il vous a été fortement suggéré de faire régulièrement de l’exercice à la suite du diagnostic d’une maladie (e.g. diabète, ostéoporose) ou dans le but de réduire votre profil de risque?

Vous avez lu que l’exercice pouvait être bénéfique dans la gestion ou le traitement de votre maladie sans toutefois savoir comment vous y prendre? Nos kinésiologues pourront vous aider à aborder l’activité physique et l’exercice comme modalité de gestion ou de traitement de votre problème de santé. Notre objectif est de vous rendre autonome dans votre pratique régulière d’activité physique. Nous tablons sur notre expertise, nos compétences, un milieu accueillant et une approche individuelle où vous pourrez apprendre à gérer vos exercices en toute sécurité et en toute confiance.

Diabète

De type 1 ou 2, le diabète se traduit par une élévation anormale du taux de glucose dans le sang. Cette anomalie est due à une insuffisance ou une mauvaise utilisation de l'insuline. En d’autres mots, le diabète empêche le corps d’utiliser convenablement le sucre comme source d’énergie. Le diabète est une maladie grave qui, sans traitement approprié, peut être à l’origine de plusieurs complications affectants notamment les reins, les yeux, les nerfs, le cœur et les vaisseaux sanguins.

Le diabète de type 2 est la forme la plus fréquente de diabète (90% des cas) et se manifeste généralement à l’âge adulte. Plusieurs facteurs de risque prédisposent un individu à ce type de diabète. Dans la plupart des cas, des modifications des habitudes de vie permettent de prévenir le diabète de type 2 ou d’en retarder l’apparition. Le traitement du diabète de type 2, tout comme la prévention, inclut une saine alimentation, de l’activité physique régulière, une bonne gestion du stress et parfois une médication orale et/ou des injections d’insuline.

Que vous soyez atteint d’un diabète de type 1 ou de type 2, l’activité physique est toujours bénéfique et occupe une place importante dans le traitement du diabète. En effet, l’exercice favorise la prévention ou ralentit le développement du diabète et ses complications en ayant un effet sur ses facteurs de risque modifiables qui sont : l’embonpoint, la tension artérielle, le taux de glycémie dans le sang et la sédentarité.

To top

Arthrose

L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations qui touche le cartilage et qui évolue en associant une douleur, une limitation des mouvements et une gêne esthétique avec des déformations osseuses. Malheureusement, l’affection crée un cercle vicieux qui aggrave l’incapacité de la personne atteinte. Le déconditionnement et la prise de poids fréquente produisent une fatigue accrue lors des activités de la vie quotidienne, qui a pour effet d’augmenter la douleur.

L’activité physique est un allié indispensable, avec la pharmacologie, pour traiter la maladie. En plus de permettre le contrôle du poids corporel, la prescription d’exercices ciblés et adaptés permet une augmentation de l’amplitude articulaire, un renforcement musculaire et ainsi une diminution de la douleur.

To top

Douleur chronique

De nombreuses maladies ou blessures peuvent provoquer des douleurs chroniques. Certaines personnes continueront à ressentir des douleurs longtemps après la guérison d'une blessure initiale, telle qu'une blessure du dos. D'autres douleurs chroniques sont provoquées par une maladie chronique comme l'arthrite ou le cancer. Certaines personnes souffrent de douleurs dont on ignore l'origine. Cela ne signifie nullement que la douleur n'existe pas. Au contraire, elle est parfois très invalidante et empêche souvent les gens de travailler et de goûter aux joies de la vie. Elle peut engendrer un sentiment d'isolement, de colère, de frustration et de culpabilité. Quelle qu'en soit la cause, les douleurs chroniques sont réelles et elles doivent être traitées.

Plusieurs personnes souffrant de douleur chronique ne sont plus en forme et leurs muscles sont «déconditionnés» par manque de force, d’endurance et de flexibilité. La douleur peut également mener dans la plupart des cas à la peur ou à l’évitement de l’activité.

L’exercice est la clé de la gestion et de la réadaptation d’une douleur chronique. Elle peut aider à améliorer la circulation, le tonus musculaire, la guérison des tissus et l’endurance, de même qu’à réduire la peur du mouvement.

To top

Hypertension

La pression artérielle est la mesure de la pression ou de la force qu’exerce le sang contre les parois des vaisseaux sanguins appelés « artères ». Le nombre supérieur représente la force exercée lorsque le cœur se contracte et expulse le sang (systolique) alors que le nombre inférieur est la pression la plus basse, au moment où le cœur se détend entre deux battements (diastolique). Selon les normes les plus récentes, la pression artérielle normale est de 120-129/80-84 mmHg. L’hypertension commence à partir de 140/90mmHg.

Il est nécessaire de traiter l’hypertension quel que soit son stade, car l’hypertension légère non traitée peut progresser éventuellement vers une hypertension plus sévère. S’il n’y a pas d’autres facteurs de risque en jeu (maladies cardiovasculaires, diabète de type 2, etc.), vous pouvez traiter ce type d’hypertension en contrôlant votre poids, en modifiant vos habitudes alimentaires (diminuer la consommation de sel et de gras saturés), en faisant plus d’exercices, en cessant de fumer et en buvant moins d’alcool.

L'exercice physique est une arme efficace pour combattre l'hypertension artérielle car pratiqué régulièrement, il peut faire diminuer à lui seul de 10 à 20 mmHg votre pression artérielle. Ces bénéfices permettent aux hypertendus légers de se passer de médicaments et à ceux qui doivent en prendre de diminuer les doses.

To top

Contrôle du poids

Si votre poids excède votre poids santé, il vous expose à certains problèmes. En effet, le surplus de poids est un facteur de risque pour plusieurs maladies et problèmes de santé, notamment, l’hypertension artérielle, les maladies du cœur, le diabète de type 2 et plusieurs autres. Le surplus de poids n’atteint pas seulement la santé physique mais également la santé mentale. En effet, les personnes qui souffrent d’obésité ou d’un excès de poids sont plus à risque de souffrir de dépression et de difficultés psychologiques, comme une perte d’estime de soi.

L’activité physique occupe une part importante de tout programme de contrôle ou de perte de poids. Elle est également importante dans un mode de vie sain. En plus de vous aider à perdre du poids, l’activité physique permet à elle seule de prévenir de nombreuses maladies. La perte de poids est un processus qui n’est pas facile, mais les bénéfices sur votre santé sont inestimables.

To top

Manque de motivation

Que ce soit pour diminuer sa consommation d’alcool, arrêter de fumer, manger plus sainement ou adopter un mode de vie plus actif, changer ses habitudes de vie n’est pas chose facile. Pour qu’un changement s’opère, le processus doit venir de soi. Pour en garantir le succès, il faut être convaincu que son comportement représente un risque grave pour sa santé et que les bénéfices de l’action valent l’investissement.

En clinique, l’objectif du kinésiologue est de fournir les outils nécessaires pour que le patient trouve sa propre motivation afin que ce changement soit durable.

To top

Prévention des chutes

Avec l’âge, la condition physique se détériore si nous ne l’entretenons pas. Un des risques de ce déconditionnement est, entre autre, le risque de chute, très présent chez les personnes âgées. Les chutes peuvent survenir à tout âge, mais la fréquence et la gravité des blessures qui en découlent ont tendance à augmenter avec l’âge.

Les chutes peuvent entraîner des conséquences importantes sur la santé et la qualité de vie des aînés tels la peur de tomber, une restriction dans les activités, une perte d’autonomie, des blessures graves et même un décès. D’où l’importance d’agir en prévention par l’exercice, en établissant un plan d’action motivant correspondant à votre état physique et à vos intérêts, afin d’améliorer votre équilibre et votre force musculaire pour diminuer les risques de chutes.

To top

Dépression

La dépression est le résultat d’un déséquilibre de la neurochimie du cerveau et du fonctionnement psychologique de l’individu. Environ 5% des hommes et 10 % des femmes souffriront d’une dépression majeure dans leur vie, et ces données épidémiologiques sont à la hausse.

L’exercice physique est utilisé de plus en plus dans le traitement de cette maladie en association avec d’autres méthodes. L’exercice aurait un effet positif sur la psychologie de l’individu, notamment en augmentant le sentiment de contrôle, en produisant une diversion par rapport aux pensées négatives, en augmentant l’estime de soi, en rehaussant le sentiment de compétence et en améliorant la qualité du sommeil.

Sur le plan physiologique, l’exercice agirait positivement sur certains neurotransmetteurs (substances permettant aux neurones de communiquer entre eux comme, par exemple, la sérotonine) qui modulent l’humeur au niveau du système nerveux central.

To top